Association KERA

Environnement et Développement Durable

 

Sortie Nature les berges de la Têt – C’était le 03 juillet 2016 19 juillet 2016

 

Ce dimanche matin , nous sommes au Pla de Barrès , une douzaine de naturalistes , réunis pour une déambulation le long des berges de la Têt , à la découverte du milieu aquatique et halieutique .. Accompagnant cette troupe de béotien : Nicolas Périault grand connaisseur et arpenteur des rivières de montagne , animateur et garde pêche à la fédération départementale.

20160703_112045

Il nous guide donc par cette belle matinée ensoleillée , nous commentant les aménagements et restaurations des berges servant de caches , d’abris , à la population piscicole ..

 Nous devinons l’ombre de la truite Fario , la reine des espèces , endémique à nos rivières catalanes , dernière souche pure , nageant et chassant dans les eaux froides et oxygénées de la Têt . Dame Fario, grande prédatrice solitaire , chasse à vue , à partir de sa cache , les vairons , loches et divers invertébrés aquatiques .. Elle se reproduit de novembre à janvier sur des secteurs de rivières peu profondes , creusant une cuvette allongée sur un lit de graviers de la taille d’une noisette , où elle dépose ses oeufs qui seront fécondés par les mâles , qu’elle recouvrira , et aprés éclosion , les alevins y resteront jusqu’à ce qu’ils soient en âge de quitter la frayère ..

Ainsi va le cycle de vie de ces carnassiers aquatiques dans un environnement enchanteur et extra naturel .

20160703_111606

Nous ne pouvons évoquer  » la Fario » sans aborder sa proche cousine la truite Arc en ciel importée des rivières de la côte ouest de l’Amérique du Nord et dont les lacs des Bouillouses est le seul site de reproduction naturelle . Elle est  moins exigeante sur la qualité de l’eau , donc propice à l’élevage et principalement utilisée pour le repeuplement .

 Processionnant le long des eaux miroitantes , la lumière de cette matinée baignant la végétation , les hautes graminées ruisselantes de rosée , nous approchons, joyeux et sereins, d’une zone rocheuse où le lit de la rivière est pavé de rochers ronds de toutes tailles qui nous aident à  » marcher sur l’eau « , chacun trouvant son chemin , Nicolas collectant quelques invertébrés aquatiques (Diptères , Ephémères , Vers-bois dans leur fourreau de sable et débris végétaux , Plécoptères et autres Tricoptères .. ) , il nous commente savamment  tout ce microcosme destiné aux repas des carnassiers .

Il est intéressant de noter la trés bonne qualité des eaux que nous confirme Nicolas , sachant qu’à cette altitude et dans cet environnement protégé ,  les risques de pollution sont minimes et que le travail et la présence sur le terrain des agents de la protection de cette biodiversité est un gage de préservation durable : que par ces quelques mots ils en soient remerciés ..

 Nous avons prolongés cette escapade matinale en compagnie de notre hôte par un apéro-pic-nic sous la frondaison rafraîchissante des épicéas et au murmure mélodieux de la Têt. Les échanges amicaux se sont prolongés pour le plaisir de tous ..

A bientôt pour une nouvelle sortie nature …     Philippe pour Kera

WP_20160703_016

 

Commenter

 
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus